Conseils pour sécuriser votre habitation

1) Le jardin et son abri, la barrière, l'éclairage extérieur, le n° de maison, le soupirail

Si vous en avez un, le jardin est la première ligne de défense contre les cambrioleurs. 
Vos voisins, ainsi que la manière dont vous taillez les végétaux, peuvent vous aider à accroître la sécurité de votre habitation. 
Bon à savoir : Les cambrioleurs travaillent en série. Si des vols ont lieu chez vos voisins ou dans votre quartier, ayez l'œil !
Une végétation trop imposante peut nuire au « contrôle social ». Pensez à contrôler la croissance de certains arbres ou buissons qui pourraient entraver la visibilité des accès à votre habitation. 
L'utilisation d'épineux peut s'avérer intéressante afin d'entraver l'accès à une fenêtre par exemple. 
La hauteur des haies sera limitée afin de ne pas dissimuler, notamment, les accès à l'habitation et faciliter ainsi les tentatives d'intrusion d'un cambrioleur.


Si votre habitation dispose d'une barrière d'accès (entrée, accès au jardin, accès latéral), fermez celle-ci au moyen d'un cadenas ou d'une serrure à clé
Ajoutés à d'autres éléments, ils peuvent suffire à décourager le voleur, qui trouve là un obstacle supplémentaire au moment d'emporter un butin encombrant.

Saviez-vous qu'au bout de 3 minutes, un cambrioleur mettra probablement fin à sa tentative d'effraction, car le risque de se faire attraper augmente considérablement. 
C'est pourquoi, en sécurisant votre habitation, il est important de compliquer autant que possible la tâche d'un cambrioleur.

N'oubliez pas que l'abri de jardin peut contenir un nombre considérable d'objets, d'outillages, pouvant aider le cambrioleur à s'introduire chez vous.
- Utilisez une serrure protégée et éventuellement une serrure supplémentaire.
- Attachez solidement les échelles avec un cadenas ou enfermez tous les objets pouvant faciliter l'intrusion.
- Ne laissez pas traîner votre outillage de jardin, tournevis, marteau, pied de biche ou pioche.
- Vérifiez la solidité des fenêtres installées. Optez, éventuellement, pour des vitres en polycarbonate ou pour l'installation d'un fer forgé.

L'éclairage extérieur ne met pas seulement en valeur votre habitation ou votre jardin, mais offre l'avantage de dissuader les visiteurs indésirables et permet d'augmenter le sentiment de sécurité des allées étroites. 
En effet, l'éclairage est un des ennemis du cambrioleur.

Le numéro de maison doit être bien visible à partir de la voirie afin de faciliter l'intervention des services de secours et de police.

Le soupirail est un élément qu'on oublie souvent dans un plan de sécurisation d'une habitation. 
Attachez le soupirail à l'aide d'une chaîne avec cadenas. La chaîne doit être fixée le plus bas possible. 
Vous pouvez également opter pour l'installation d'une grille ou de barres intérieures (espace maximum entre les barres : 10 cm).

Le vitrage feuilleté constitue un obstacle supplémentaire pour les voleurs. Voilà déjà une bonne raison pour l'utiliser.

2) La maison

Dans le hall d'entrée, les voleurs trouvent souvent une partie du butin recherché, comme des clés et objets de valeurs qui traînent dans les poches de vestes.

Une porte d'entrée est un des éléments les plus vulnérables dans votre habitation.
Les points faibles sont la gâche, la serrure, la distance entre la porte et le chambranle.
En outre, il existe naturellement de bonnes solutions qui visent à sécuriser votre porte d'entrée.
Les portes d'entrée peuvent être forcées :
- en employant des fausses clés ou un crochet
- en arrachant le cylindre si celui-ci dépasse de plus de 2 mm
- en arrachant la garniture pour accéder au cylindre
- en perçant le cylindre
- en introduisant un tournevis entre l'ouvrant et le dormant afin de repousser le pêne
- en déformant la gâche
- en forçant le chambranle à l'aide d'un pied de biche ou d'un tournevis
- en brisant ou en démontant le vitrage éventuel
- en soulevant ou en arrachant les charnières
Préférez une serrure de sécurité multipoints (3 points de fermeture minimum) à une serrure à 1 point de fermeture. 
La serrure multipoints est une serrure à encastrer dont les pênes dormants sont actionnés à l'aide de la clé lors du verrouillage.
Les pênes dormants peuvent être, entre autres, à broches coniques, basculants, à crochets. 
Le système de fermeture multipoints peut également être motorisé.

La gâche de sécurité est l'élément qui se fixe ou s'encastre dans le dormant et qui est destiné à recevoir le ou les pênes de la serrure. 
La gâche se présente sous forme d'une plaque, d'une cornière, ou est de type cuvette ou baignoire. 
Ces cornières doivent être solidement fixées afin d'éviter l'accès au pêne, son arrachage ou sciage.

Le cylindre de sécurité doit être équipé, entre autres, de goupilles latérales supplémentaires pour une protection renforcée contre l'effraction. 
Le cylindre est équipé d'inserts en acier trempé pour une protection contre le forage. 
Il possède une carte de sécurité pour la reproduction des clés. La reproduction n'est possible que sur présentation de la carte. 
Il existe des clés de type « réversible » ou avec une fonction « danger », c'est-à-dire avec entrée simultanée (on peut ouvrir la porte de l'extérieur même si la clé est restée sur la porte). 
Les nombreux types de clés existants, dont la complexité est sans cesse croissante et aux variantes infinies, peuvent être couplés à un système électronique de code à composer sur un pavé numérique.

Le dépassement du cylindre par rapport à sa protection est de 2mm max. 
Même s'il s'agit d'un cylindre de sécurité, celui-ci doit être protégé à l'aide d'une rosace ou d'une plaque de protection
Ces éléments de protection du cylindre doivent être fixés de l'intérieur afin qu'aucune vis extérieure ne soit apparente. 
La plaque de protection est un monobloc de sécurité en acier, englobant la béquille de porte et le cylindre.
La rosace, quant à elle, ne reprend que la protection du cylindre.

Le judas optique ou espion est un micro viseur placé dans la porte.
Il permet de contrôler l'identité de la personne qui sonne à la porte. Il permet une vision de 160° à 200°.

L'entrebâilleur est un type de verrou à appliquer, empêchant l'ouverture complète de la porte. 
Ce système n'empêche pas l'effraction brutale, mais protège les occupants d'une attaque subite de l'extérieur, au moment de l'ouverture de la porte.

On peut forcer une porte si l'espace entre l'ouvrant et le dormant est suffisant pour y introduire un pied-de-biche ou un tournevis et repousser le pêne dans la serrure. 
Afin d'éviter ce problème, vous pouvez fixer un profil en acier le long du chambranle et de l'ouvrant. 
Il s'agit du profilé de type « sécustrip ». 
Si vous souhaitez renforcer votre porte d'entrée de manière considérable, vous pouvez opter pour l'installation d'une demi-barre verticale ou d'une barre de porte horizontale.

Une bonne gestion de clé est essentielle. 
Utilisez un porte-clés qui n'est pas accroché à la vue de tous. 
Ne laissez pas traîner vos clés. 
N'utilisez jamais non plus des lieux de cachette classiques, comme sous le paillasson ou dans le pot de fleurs.

Les voleurs profitent souvent des fenêtres d'aération ou des portes ouvertes. 
40 % des cambriolages se font par les fenêtres.
Celles-ci sont donc également des endroits vulnérables de votre habitation.
Quelques méthodes utilisées par les cambrioleurs :
- Rien de plus facile que de briser une vitre, mais il s'agit aussi de la méthode la plus bruyante et elle n'est donc pas la plus prisée. (14%)
- Découper ou démonter la vitre. (68%)
- Ecarter les portes fenêtres.
- Percer un trou (au moyen d'une tige) au niveau de la poignée afin d'ouvrir la porte-fenêtre.

Conseils pour les nouvelles fenêtres
Lors du choix du châssis, il convient d'être attentif aux éléments suivants :
- Equiper la quincaillerie d'un pêne à tête de champignon. Gâches périphériques équipées d'une rainure pour le pêne rouleau et une autre pour le pêne à tête de champignon.
- Le vitrage de sécurité, appelé verre feuilleté, peut être envisagé pour les fenêtres facilement accessibles.
- Les lattes à vitrage doivent être fixées solidement. Celles-ci sont installées du côté intérieur du châssis.
- Il est préférable d'avoir une poignée à clé.
- La fixation du châssis à la maçonnerie.


Conseils pour les fenêtres existantes
- Le verrou est également une bonne solution pour augmenter la sécurité. Vérifiez la fixation des verrous à appliquer.
- Attention aux anciennes fenêtres à espagnolette, forez la crémone pour y placer un clou ou un cadenas.
- Le remplacement du simple vitrage peut être envisagé par du vitrage feuilleté, mais il y a lieu de vérifier si le châssis est adapté et il est parfois moins coûteux de remplacer l'ensemble du châssis.

Dans certaines cuisines, on trouve également une porte arrière. 
Cette porte n'est pas souvent visible pour les voisins ou les gens dans la rue. 
C'est pourquoi, le cambrioleur peut s'introduire dans votre habitation sans être dérangé. 
Mais son temps est limité. Donc, plus vous lui rendez la tâche difficile pour pénétrer dans votre maison, moins il sera motivé.
La porte arrière de votre habitation doit être aussi bien protégée que la porte d'entrée.
- Optez pour l'utilisation d'un demi-cylindre si un accès à partir de l'extérieur n'est pas obligatoire par cette porte. 
Ceci réduira les risques d'attaque du cylindre. Dans ce cas, installez une plaque de finition aveugle.
- Si un accès extérieur est prévu, veillez également à utiliser un cylindre de sécurité et une rosace assurant une protection efficace de celui-ci.
- Utilisez une serrure dont les pênes ont une dimension de 20 mm min. qui viennent se loger dans une gâche renforcée de type cuvette ou de type cornière.
- Pour les portes s'ouvrant vers l'extérieur dont les charnières sont visibles, vérifiez le système de blocage de la charnière en cas de soulèvement de l'ouvrant. 
Des ergots de sécurité peuvent être ajoutés au dos de l'ouvrant. Ceux-ci viennent se loger dans le dormant de la porte, ce qui rend impossible le dégondage de la porte.
- La porte peut être renforcée à l'aide d'une barre transversale ou d'une demi-barre verticale avec cylindre et clé protégés.
- Si la porte est partiellement vitrée, le vitrage peut être constitué d'un vitrage feuilleté.

Les portes-fenêtres sont des portes très fragiles car elles sont constituées de verre et possèdent un mécanisme de fermeture que l'on peut forcer. 
Il en existe deux types sur le marché.
- Porte-fenêtre « système tombant-coulissant ».
Il s'agit d'une porte-fenêtre dont les fonctions sont centralisées et commandées par une poignée. 
La commande automatique par la poignée permet de déverrouiller, ouvrir à soufflet, coulisser, fermer et verrouiller la partie ouvrante. 
S'il s'agit de porte-fenêtre en PVC vérifiez que la quincaillerie soit fixée aux renforts du châssis.
- Porte-fenêtre « système coulissant »
L'ouverture se fait par coulissement d'un des 2 vantaux de la porte-fenêtre, l'autre, en général, demeurant fixe. 
Préférez un demi-cylindre si une entrée par cette porte n'est pas nécessaire. 
En effet, l'inaccessibilité du cylindre supprime les risques d'attaque de celui-ci. 
Si ce n'est pas le cas, optez pour un cylindre de sécurité et prévoyez une béquille extérieure renforcée et plaque de protection du cylindre
Optez pour une serrure à crochet basculant du bas vers le haut, ce qui préviendra le dégondage du vantail. 
L'idéal est d'installer une serrure multipoints à crochet basculant. Des gâches renforcées doivent également être prévues.
Système D : glissez un profilé en bois ou en métal dans le rail du coulissant afin de le bloquer.
Porte-fenêtre existante à sécuriser au moyen de :
- Verrou supplémentaire
- Poignée à clé
- Protection du système de levage et du système à translation

Le séjour renferme de véritables trésors pour les cambrioleurs : votre télévision, votre lecteur DVD, votre chaîne hifi, de beaux objets d'art, etc. 
Vous disposez bien entendu d'une assurance, mais celle-ci ne vous permet pas de récupérer votre collection de CD.
On peut trouver des objets de valeur dans chaque séjour : une télévision, un objet de décoration antique ou un tableau.
- Ne les laissez pas traîner dans la maison.
- Ne les exposez pas à la vue de tous.
- Ne les placez pas dans un seul endroit, car le voleur pourra alors s'emparer d'un important butin d'un seul coup.
- Lorsque vous achetez un appareil hifi, ne laissez pas les emballages à la vue de tous.

De par son grand accès, le garage est un des points faibles d'une sécurisation contre les cambriolages.
La porte de garage est une large voie d'accès peu résistante permettant de s'introduire dans votre habitation. 
Choisissez donc la porte de garage la plus adéquate et sécurisez-la convenablement. 
La porte de garage basculante débordante ou non débordante. 
Afin d'augmenter la sécurité de votre porte de garage, soyez attentif à plusieurs points :
- Veillez à la protection de la serrure et principalement du cylindre.
- Optez pour un système de fermeture à 3 points ce qui confère une sécurité supplémentaire contre le relevage de la porte (2 points de fermetures latéraux au bas de la porte et 1 point en partie supérieure).
- Système D : forez le rail et insérez-y un clou ou autre objet métallique directement derrière la roulette afin d'empêcher le soulèvement de la porte. 
Ce système D ne peut être utilisé que si une autre porte permet de sortir du garage.

La porte de garage sectionnelle
Les portes de garage sectionnelles motorisées sont équipées d'un dispositif de verrouillage au niveau du rail d'entraînement. 
Une fois fermée, la porte se verrouille automatiquement et est ainsi efficacement protégée contre les tentatives de soulèvement. 
Il s'agit d'un système de verrouillage mécanique qui fonctionne même lors d'une coupure de courant.

La cave est un espace où l'on ne se rend pas souvent et dans lequel on ne pense pas rapidement à prendre des mesures contre l'intrusion. 
Cette négligence augmente considérablement les risques. Limitez-les par quelques mesures simples pour la cave.

La chambre à coucher est l'espace le plus privé d'une habitation, un endroit où vous ne voulez certainement pas être en proie à des voleurs pendant votre sommeil. 
Une protection adéquate de cette pièce est donc loin d'être un luxe. 
Si vous disposez d'un balcon, vous pouvez réduire le risque de cambriolage en :
- Entravant l'accessibilité du balcon.
- Protégeant la porte d'accès au balcon si elle est facilement accessible.

Les fenêtres de toiture: 
Certains cambrioleurs sont de véritables acrobates. Et, pour eux, le jeu en vaut la chandelle, car il est généralement facile d'ouvrir une lucarne. 
Un choix judicieux de matériaux permet d'y faire face.
- Ne laissez pas votre fenêtre de toiture entrouverte lorsque vous êtes absent.
- Faites attention aux toitures facilement accessibles (notamment par les tuyaux et les gouttières qui permettent l'escalade).
- Vérifiez le système de verrouillage de sécurité proposé par le fabricant (poignée à clé, verrou de blocage de l'ouvrant).
- Des verrous à appliquer peuvent également être installés afin d'augmenter la sécurité de la fenêtre de toiture.

La salle de bains est l'endroit où l'on trouve souvent des bijoux, sac à main ou portefeuille. 
Le besoin de ventilation y est nécessaire, ce qui augmente les risques d'un cambriolage réussi. 
Songez par conséquent à sécuriser les éventuelles fenêtres de votre salle de bains. Ici également, on peut trouver des objets de valeur ! 
Ne laissez pas ces objets de valeur à la vue de tous. Ne facilitez pas le travail des voleurs.

3) L'appartement

Beaucoup de mesures sont similaires à celles conseillées pour les maisons. 
Cependant, les caractéristiques des appartements permettent de prendre un certain nombre de mesures spécifiques.
Mesures organisationnelles
Les occupants doivent prendre l'habitude d'accorder de l'attention à plusieurs éléments importants :
- Fermez la porte avant et les portes de communication entre les différentes zones communes du bâtiment, comme les caves et les garages.
- Fermez les fenêtres et les portes lorsque l'on quitte l'appartement, même pour un court instant.
- Utilisez le parlophone/vidéophone comme il se doit, c'est-à-dire pour vérifier qui est là avant d'ouvrir la porte.
Mesures techniques
- Les portes d'accès de l'immeuble à appartements sont un premier élément important dans le cadre de la prévention du cambriolage. 
Une fois ces portes franchies, les voleurs se retrouvent dans les parties communes du bâtiment d'où ils peuvent facilement se déplacer dans tout l'immeuble.
- Il est conseillé de faire usage d'un parlophone ou d'un vidéophone. De cette manière, il est possible de contrôler les personnes qui entrent dans l'immeuble.
- Veillez également à installer un éclairage permanent ou à minuterie.
- Les autres mesures possibles sont l'installation, dans le hall d'entrée, de caméras de surveillance ou le contrôle par le biais d'un concierge.
- Il convient avant tout d'éviter les entrées de garage ouvertes. Les portes qui se ferment automatiquement après l'entrée ou la sortie d'un véhicule sont à conseiller.
- Vérifiez lorsque vous entrez ou sortez du garage, si la porte électrique est bien fermée. 
De cette manière, vous pouvez éviter que des voleurs ne profitent de l'entrée ou de la sortie du véhicule pour pénétrer dans l'enceinte du bâtiment.
Les portes situées entre les différentes parties communes de l'immeuble, comme celles entre les caves, les garages et les escaliers sont souvent le maillon faible de la sécurisation du bâtiment.
- Veillez à toujours bien fermer ces portes.
- Utilisez des portes unidirectionnelles, c'est-à-dire qui s'ouvrent vers la sortie mais, empêchent toute entrée dans le bâtiment, à moins d'en posséder la clé.
- Utilisez des moyens qui permettent de contrôler la personne qui se présente à votre porte sans devoir l'ouvrir complètement : un judas ou un entrebâilleur (chaînette).
Via les échelles incendie, votre balcon et celui de l'appartement voisin, les fenêtres et les portes extérieures de votre appartement individuel sont particulièrement faciles à atteindre.
- Vérifiez que vos fenêtres soient fermées lorsque vous quittez votre appartement
- Choisissez pour ces fenêtres des matériaux retardateurs d'intrusion.
Mesures électroniques
- Pour les portes avant des immeubles à appartements, il existe sur le marché des systèmes de contrôle d'accès sous forme de clavier à code ou de badge de proximité.

4) Des systèmes de fermeture de qualité

Une tentative de cambriolage qui dure plus de trois minutes décourage le voleur, car le risque qu'il soit pris en flagrant délit augmente fortement. 
C'est la raison pour laquelle il vous est conseillé d'accorder une attention particulière au choix des fenêtres, portes et serrures de votre habitation.
Une menuiserie extérieure retardant l'intrusion a pour conséquence qu'un cambrioleur potentiel aura besoin de plus de temps pour pénétrer dans votre maison. 
La résistance à l'effraction est subdivisée en plusieurs catégories. 
Ainsi les portes et fenêtres de la "classe de résistance 2" résistent au moins trois minutes à la tentative d'effraction d'un voleur occasionnel, armé d'outils simples (un tournevis, une pince et une cale). 
Par exemple, font partie de la "classe de résistance 2" les serrures qui portent un des logos suivants: A2P (une étoile), SKG (deux étoiles), etc.
Ne perdez toutefois pas de vue que même la meilleure serrure ne sert à rien si elle a été mal placée.

Nous Contacter

Tél. : 085-21.47.21
104, rue de Waremme 4530
Villers-le-Bouillet (Belgique)
Ouvert du LU au VE de 8h à 17h et le SA de 9h à 12h

Formulaire de contact

FAQs / Liens utiles

Vous avez des questions ? Parcourez notre rubrique FAQs ou découvrez quelques liens utiles

Visiter la rubrique

Newsletter AM Seva

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos meilleures offres et promotions.
 

Nos Réseaux Sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.